Logo SilkHhom

Stress positif au travail, en quoi peut-il être bénéfique ?

Posté le 17 Avr 2019 dans QVT par

Il est important de rappeler les nombreux dangers d’un stress négatif (Distress). Une pression quotidienne, sur le long terme, et imposée par autrui peut entraîner de graves séquelles, physiques et mentales, pouvant aller jusqu’au burn-out. Cette maladie est l’un des symptômes les plus alarmants de notre société et ses causes sont multiples : surcharge de travail, objectifs insuffisamment définis, des relations difficiles avec la hiérarchie ou les collègues, un manque d’autonomie, etc. Les articles traitant du stress sont nombreux sur la toile, mais nous allons aborder ce sujet sous un nouvel angle. Le stress positif, le pendant rassurant du stress au travail.

Comment est-ce possible, le stress positif ?

Le stress positif, dit Eustress, est la pression créée naturellement par le corps lorsqu’il s’agit de répondre à de nouveaux stimulus : un nouvel environnement de travail, une tâche qui sort de l’ordinaire ou encore l’arrivée d’un nouveau collègue. Ces courts moments de stress qui impliquent au corps et à l’esprit de s’adapter à cet environnement permettent d’exacerber nos compétences, d’être plus alerte et de mobiliser ses forces.

Il s’agit ici de la théorie du « U inversé » qui tend à prouver que le stress, dosé à sa juste mesure – ni trop, ni pas assezaugmente l’efficacité et la productivité.

U inversé

Les performances suivant la pression ressentie. Les « U inversé »

Mais, alors, comment gérer cet Eustress ?

En se fixant des objectifs. En relevant de nouveaux défis. Il y a de nombreuses manières de valoriser son travail qui impliquent l’augmentation du stress positif jusqu’à trouver l’équilibre qui allie parfaitement productivité et balance du stress.
Cet équilibre reste précaire, car il peut rapidement nous échapper et devenir incontrôlable. Si se fixer de nouveaux objectifs est généralement positif, cela implique que ces objectifs continuent d’être remplis par la suite, une forme de pression qui peut dégénérer en stress négatif si cela s’étend dans la durée. De la même façon, si l’énergie déployée n’atteint pas les objectifs et s’en retrouve frustrée, la dose de stress devient négative et difficile à gérer. Se laisser submerger par ses émotions et ne pas réussir à se vider l’esprit face à une tâche sont tout autant de signes qui prouvent que le stress positif est en train de tomber du côté du stress négatif.
S’il faut être vigilant vis-à-vis des signes, il reste très intéressant et motivant de se fixer des buts pour se surpasser et ainsi travailler efficacement.

Se donner un objectif à atteindre

Et le corps, dans tout ça ?

Notre corps est habitué à gérer ce type de situation, il est tendu dans les situations d’angoisse, mais se relâche naturellement après ces courtes périodes. Cette période de relâche apparaît après un moment intensif comme un entretien d’embauche, une présentation à ses collègues ou encore le rendu d’un dossier important.
À la longue, si le corps subit de trop longues périodes de stress, il est possible que celui-ci ne parvienne plus à surmonter l’angoisse et s’enfonce dans une fatigue durable. L’épuisement avancé tant physique que mental peut faire apparaître d’autres symptômes qui doivent vous alerter sur votre situation. Repensez votre méthode de travail afin de ne plus subir cette situation épuisante.

L’équilibre entre le corps et l’esprit, le plus important pour apporter un stress positif optimal

Les conditions générales pour atteindre le stress positif

Il n’existe pas de méthode efficace à 100 % pour l’ensemble de la population. Mais, en réunissant les conditions citées ci-dessous, vous devriez mettre toutes les chances de votre côté pour être dans une position de stress positif optimal.

  • Relâchement et souplesse des muscles
  • Tranquillité d’esprit
  • Pas ou peu d’inquiétude
  • Être rempli d’énergie
  • Un état d’esprit positif et optimiste
  • Le plaisir
  • L’impression de « ne pas forcer »
  • Avoir confiance en soi
  • Être vif et alerte
  • Avoir la sensation de contrôler sa situation
  • Être concentré et présent

En étant à l’écoute de notre corps et de notre état d’esprit mental, il est possible d’atteindre cet état de stress positif qui vise à augmenter et booster notre productivité. Cet état d’esprit permet également de raviver sa confiance en soi et l’estime de soi. Ainsi, cela aide à mieux connaître ses points forts et à assurer ses acquis. Le stress et l’anxiété sont tout à fait normaux, bien maîtrisés et utilisés, ils peuvent devenir un véritable atout au travail. Attention cependant, à les utiliser avec parcimonie pour éviter la chute du côté négatif du stress. Avez-vous déjà vécu des situations où le stress a été bénéfique ?




Laissez un commentaire



Mais aussi...