Le métier
de CTO (Chief Technology Officer)

Le Directeur Technique, appelé en anglais Chief Technical Officer, CTO ou encore Directeur des Nouvelles Technologies, est garant de l’innovation technique et technologique de son entreprise. En prenant en charge sa vision technologique du produit en vue de la préparer au mieux aux futurs challenges technologiques. 

✔️ Au succès    ✔️ Consultants spécialisés

Qu'est ce qu'un CTO ?

Le métier de directeur technique, également connu sous le nom de CTO,  consiste à gérer l’ensemble des activités et des ressources techniques d’une entreprise. Ainsi qu’à accompagner les projets de production. Responsable de l’ensemble des services techniques, il est à la fois gestionnaire, technicien et spécialiste en management. Donc, il garde toujours un rôle essentiel d’interface entre la direction générale et les différents pôles de l’entreprise. C’est à lui que revient notamment la tâche ardue de décliner la stratégie industrielle de l’entreprise sur l’ensemble des sites de production.

Les missions du CTO

Le CTO dispose de nombreuses missions qui diffèrent selon le type d’entreprises :

  • Définir la stratégie produit / logiciel
  • Piloter les équipes de développement, en interne et en externe (prestataires)
  • Manager le déploiement des produits : Recettage, rédaction technique, versioning
  • Réaliser une veille technologique
  • Définir des besoins matériels et humains, Prise en charge des recrutements
  • Représenter l’entreprise dans les salons

Le directeur technique s’occupe de la gestion et de la maintenance de la production en adaptant la stratégie industrielle aux divers sites de production. Ainsi, il lui revient de superviser toute la procédure productive de la société, da la conception produit jusqu’à sa réalisation définitive. Sans oublier qu’il garantit le fonctionnement de tous les supports de l’entreprise, tant humains que matériels. Et s’il se voit proposer des projets par la direction, il s’occupe également de réaliser les études faisabilité nécessaires.

Au-delà, le CTO s’occupe d’analyser le processus et ses indicateurs data. Ainsi que de rédiger des reportings et recommandations techniques afin d’établir ensuite les différents axes d’amélioration. A noter qu’il est aussi manager. Ce qui implique, qu’en tant que manager, il prend en charge le management des équipes concernées, dont les développeurs, ainsi que la gestion humaine. De plus, il est également chargé de la coordination de tous les services de production afin d’optimiser l’efficacité de la chaîne. Enfin, il effectue une veille technologique de manière à bien comprendre son marché et ses évolutions.

Quelles sont les compétences requises pour être CTO ?

Coordinateur et décideur des tenants techniques et budgétaires des projets informatiques, le CTO / Directeur Technique est le dépositaire du savoir-faire technique de la société qui l’emploie. C’est un rôle à fortes responsabilités qui requiert donc une très bonne culture générale informatique, notamment en développement web. Associée à une grande expertise technique de son secteur d’activité. De même, les outils de bureautique, les progiciels, les outils de gestion ou encore les systèmes d’information n’ont plus de secret pour lui.

  • Aptitudes managériales avancées
  • Connaissances solides des technologies de programmation de l’entreprise
  • Gestion de projet appréciée
  • Anglais courant : écrit, lu et oral

Quels sont les qualités (soft-skills) indispensables du CTO ?

Tout Directeur Technique qualifié, appelé aussi Chief Technical Officer, possède certains savoir-être indispensables :

  • adaptabilité humaine et technologique
  • pédagogie
  • grande curiosité intellectuelle
  • esprit de synthèse
  • grandes capacités de vulgarisation

Quels sont les parcours de formation à envisager pour devenir CTO ?

  • Bac +5 : Master Ingénierie Informatique
  • Bac +8 : Doctorat en Informatique ou Mathématiques

Pour devenir directeur technique, ou Chief Technical Officer, il est requis de justifier au minimum d’un diplôme Bac+5. Soit obtenu dans une école d’ingénieurs, soit dans une université. À savoir que quel que soit le cursus choisi, le postulant devra maîtriser de larges connaissances à la fois en physique et mathématiques appliquées, en sciences techniques, en gestion et en droit.

Dans tous les cas, ce poste est stratégique avec le pilotage d’une innovation perpétuelle, et implique donc des responsabilités étendues. Il n’est donc jamais confié à des jeunes. C’est pourquoi, les profils privilégiés par les employeurs possèdent une expérience d’au moins six à dix ans dans le management et la gestion de projets en lien avec le domaine d’activités concerné.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables pour le CTO ?

De par les très grandes responsabilités qui incombent le métier de directeur technique et ses capacités pour piloter et manager des équipes, il peut évoluer directement sur un même poste dans une autre entreprise. Toutefois, le directeur technique peut également envisager des évolutions diverses. 

Parmi lesquelles, il peut devenir DSI, soit directeur des systèmes d’information, ou bien accéder à des fonctions au sein d’une direction générale. De plus, s’il s’en sent capable, il peut également envisager de se diriger vers l’expertise technique de haut niveau.

Quel est le salaire du CTO ?

en K€ / anParisGrandes
Villes
Régions
Confirmé
4 à 8 ans
70 – 9060 – 7060 – 65
Expert
+ 8 ans
90 – 12575 – 9070 – 75

Quels sont les principaux secteurs d'activités et employeurs d'un CTO ?

  • Éditeurs de logiciels et Service R&D
  • E-commerce, Médias, Logiciels, Agence digitale, ESN (entreprise de services du numérique)
 

Quels sont les autres intitulés du poste de CTO ?

Plusieurs intitulés de poste existent pour désigner le Directeur Technique. Le plus courant reste CTO, un acronyme pour Chief Technical Officer. Voici un aperçu des différents intitulés pour ce poste :

  • Directeur des nouvelles technologies
  • Directeur technologique
  • Directeur informatique
  • Chief technology officer
  • Responsable informatique
  • Responsable de production
Difficulté de la recherche d'un CTO
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 95%

Les offres d'emploi de CTO

Développeur C# .NET- Billetterie et contrôle d’accès

Chasseneuil du Poitou

CDI

25/03/2024

– Solution de billetterie en ligne
– 360 collaborateurs  
– 20M€ de CA
– Projet from-scratch applicative  

 

Voir l’annonce
“Le poste de CTO est à la confluence de plusieurs domaines. Il requiert un bagage technique solide, de grandes qualités humaines et une bonne vision stratégique.”
Franck RAGEADE
CTO - 10 ans d'expérience
“En tant que directrice de la technologie, j'occupe une fonction passionnante, à mi-chemin entre les affaires, la science et la technologie, exerçant un impact réel sur l'évolution d'une structure.”
Aurélie DOUBS
CTO - 7 ans d'expérience

Les questions les plus posées sur le métier de CTO

Ces deux postes ont un objectif différent. Un Directeur Technique est plus susceptible de veiller à ce que les opérations technologiques quotidiennes soient conformes et maintiennent un certain niveau d’innovation, dans bien des domaines. Ce dernier doit être réactif et tactique, en vue de répondre aux défis et aux demandes de l’entreprise. 

Tandis que le Directeur des Systèmes d’Information intervient davantage comme la face extérieure du département technologique. Autrement dit, il est davantage amené à dialoguer avec les collèges pour comprendre comment la technologie peut s’adapter à leurs besoins.

Afin de travailler dans les meilleures conditions, le Chief Technical Officer est en relation avec plusieurs interlocuteurs. D’une part se trouvent les interlocuteurs externes, notamment la direction des systèmes d’information. De l’autre se trouvent les interlocuteurs internes, notamment l’équipe technique, les métiers support (DAF, DRH), ou encore les commerciaux. 

Dans les faits, nombre de métiers permettent d’accéder à celui de Directeur Technique, également appelé Directeur des Nouvelles Technologies. Parmi les exemples qu’il nous est possible de vous citer se trouvent les métiers de consultant technique, directeur de projet, ou encore architecte technique

Le travail d’un Directeur Technique / CTO varie en fonction de nombreux aspects (organisation spécifique de travail, préférences personnelles, contexte, etc.). Voilà pourquoi, il faut noter que vouloir télétravailler ou non relève d’une appréciation personnelle.Voici 3 exemples généraux d’organisation du temps de travail (avec ou sans télétravail) :

Travail entièrement physique : La meilleure solution si le Chief Technical Officer est responsable d’une équipe importante, ou s’il doit coordonner des projets complexes

Télétravail régulier : La flexibilité d’une telle organisation est bénéfique pour les CTO désireux de se concentrer sur des tâches spécifiques, sans les nombreuses sollicitations du bureau.  

Travail hybride : La grande souplesse d’une combinaison faite de télétravail et de travail physique permet aux CTO de bénéficier des avantages des deux environnements de travail.

Que ce soit d’une journée à l’autre ou d’un CTO à l’autre, il n’y a pas de journée type ! Sans oublier non plus les éventuels déplacements qu’il aura à effectuer en fonction de l’organisation pour laquelle il travaille. Pour autant, voici un exemple général d’une journée type pour un Chief Technical Officer :

8h / 8h30 : C’est le début d’une nouvelle journée pour le CTO ! Journée qu’il commence par la planification de ses tâches et réunions de la journée, mais aussi par une consultation avisée de ses mails et mises à jour. Le CTO la commence d’ailleurs soit en se connectant à distance s’il est en télétravail, soit en arrivant au bureau s’il travaille en physique.

10h : Une fois tout cela fait, le CTO peut alors collaborer pleinement avec l’équipe technique, pour discuter des projets en cours et des progrès ou problèmes éventuels par exemple. Sans oublier les tâches individuelles qu’il doit réussir à gérer en parallèle.

11h : C’est la fin de matinée. Et qui dit fin de matinée dit gestion de projets en cours. Le CTO peut alors veiller au respect des délais et l’analyse des résultats obtenus.

12h30 : C’est la pause dej’ !

13h / 13h30 : Comme le rôle du CTO est avant tout un rôle stratégique, c’est le moment pour lui de se concentrer sur les tâches stratégiques. Aussi peut-il en profiter pour planifier les innovations technologiques, identifier les nouvelles opportunités sur son marché ou encore définir quels seront les objectifs qu’il faudra atteindre par exemple !

15h / 15h30 : Peut-être y-a-t-il des réunions ? Si tel est le cas, alors c’est le moment opportun pour assurer un suivi des équipes quant à l’avancement des projets par exemple.

17h : Dernière ligne droite avant de partir ! Pour clôturer cette journée bien remplie, le CTO peut en profiter pour s’occuper des problèmes à traiter ou réfléchir aux imprévus pouvant survenir… Mais aussi pour déléguer des tâches afin d’assurer la continuité des projets.

Vous cherchez à recruter ?

Laissez-nous vos coordonnées, un consultant spécialisé
vous recontactera dans les plus brefs délais