Le métier
de DSI

Avec sa double casquette de Manager et Technicien, le Directeur des Systèmes d’Information est garant de l’organisation informatique d’une entreprise, en adéquation avec sa stratégie. Ayant de hautes responsabilités, le DSI joue un rôle clé.

✔️ Au succès    ✔️ Consultants spécialisés

Qu'est ce qu'un DSI ?

A la fois technicien et manager, le Directeur Informatique, plus connu sous l’appellation DSI, est garant de la continuité du service informatique. Et donc d’anticiper les changements et leurs impacts métiers sur le système d’information. Le DSI est donc chargé de la définition comme de la mise en œuvre de la politique informatique. Dans le respect de la stratégie globale de l’entreprise, ainsi que de ses objectifs de performance. Son rôle est capital dans l’entreprise, le DSI participant activement aux comités de direction

Les missions du DSI

Les responsabilités qui incombent au poste de Directeur Informatique sont multiples. Ce dernier doit d’abord effectuer une étude approfondie des besoins. Ainsi que le déploiement d’un système d’exploitation, adapté à la stratégie de la Direction Générale. De même qu’il doit satisfaire l’ensemble des salariés. Il participe donc activement à l’établissement du cahier des charges, élaboré lui-même à partir d’un audit des systèmes d’information.

Dès lors qu’il a pu identifier les risques et les opportunités, le DSI peut fournir un rapport détaillé sur le circuit de transmission. Sans oublier sa responsabilité concernant l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie, comme de la politique des systèmes d’information. Avec l’aide de son équipe, il est ainsi chargé de définir clairement, le projet. En parallèle de quoi, il est responsable du choix et du suivi des prestataires et fournisseurs informatiques.

Quelles sont les compétences requises pour être DSI?

  • Connaissances solides des systèmes d’information : Infrastructures, ERP, développement…
  • Gestion de projet : Ressources humaines, budgétisation, organisation et planification
  • Aptitudes managériales : Pédagogie, conduite du changement, stratégie
  • Anglais technique lu et écrit : Indispensable pour sociétés internationales
Pour diriger efficacement la stratégie informatique de son entreprise, le Directeur de l’infrastructure technologique possède une compréhension approfondie de l’architecture des systèmes d’information et de la sécurité de l’information. De même qu’il maîtrise la gestion de projets informatiques, en s’appuyant des méthodologies Agile et Scrum : de la définition des objectifs, jusqu’à la gestion des risques. 

A cela s’ajoutent ses compétences avancées en gestion de services informatiques et en analyse de données, son objectif étant l’obtention d’informations exploitables. De plus, il possède une bonne compréhension des systèmes d’exploitation et du cloud computing. Sans oublier ses savoir-faire avérés sur les technologies destinées à garantir la sécurité des systèmes d’information.

Quelles sont les qualités (soft-skills) indispensables du DSI ?

  •  Rigueur et sensibilité aux problématiques liées à la sécurité
  • Aisance communicationnelle et écoute active
  • Posséder une vision fonctionnelle des SI
    Autonomie

De par l’essence-même de sa fonction, le Directeur Informatique est avant tout un leader, capable non seulement de diriger, mais aussi d’inspirer son équipe. De même qu’il possède une large capacité à gérer et à développer une équipe, accompagnée d’un sens aigu de la communication. De plus, le DSI possède une orientation client forte, et un esprit d’entreprise intrinsèque étant donné son rôle. 

Quels sont les parcours de formation à envisager pour devenir DSI ?

  • Bac +4/5
  • Écoles d’Ingénierie Informatique ou Universités
  • Une dizaine d’années d’expérience est appréciée
Afin de devenir DSI, il faut justifier d’une expérience, suffisamment longue, dans diverses branches de l’informatique. Par exemple, une durée moyenne de 5 à 10 ans sur un poste de Responsable de service ou de Responsable d’une direction informatique dans une ESN ou entreprise utilisatrice peut mener au métier de DSI. Dans tous les cas, ce métier reste un aboutissement de carrière pour beaucoup.  Quant aux parcours de formations envisageables pour se diriger vers le métier de Directeur Informatique, il est conseillé de justifier d’un niveau Bac +5. Diplôme pouvant être obtenu en école d’ingénieur ou université. L’important reste la spécialisation de l’aspirant DSI.  A savoir que certains Directeurs des Systèmes d’Information ont obtenu un diplôme d’école de commerce, qu’ils ont complété par un Master en gestion des systèmes d’information.

Quelles sont les évolutions de carrière envisageables pour le DSI ?

Il faut savoir que le métier de Directeur des Systèmes d’Information, en lui-même, est un poste à hautes responsabilités. Rendant l’évolution plutôt horizontale. Toutefois, le DSI peut tout à fait faire évoluer ses horizons professionnels. Certains se lancent dans une carrière de CEO et de CTO.  Ce sont deux orientations bien différentes au niveau des enjeux, mais envisageables. Au-delà, le DSI peut également gagner en responsabilités, changer d’entreprise, et bien d’autres choses encore ! 

Quel est le salaire du DSI ?

en K€ / anParisGrandes
Villes
Régions
Confirmé
+ 6 ans
80 – 12080 – 10080 – 100
Senior
+ 15 ans
130 – 160100 – 130100 – 150

Quels sont les principaux secteurs d'activités et employeurs d'un DSI ?

Toutes entreprises ou organismes avec une DSI (public, privé, industrie)

Quels sont les autres intitulés du poste de DSI ?

Les intitulés pour désigner le Directeur des Systèmes d’Information, plus communément appelé DSI, sont divers. Voici quelques exemple : 

  • Directeur informatique
  • Responsable des systèmes d’information
  • Directeur de la technologie de l’information
  • Directeur de l’informatique et de la transformation numérique
  • Directeur informatique et télécommunications
  • Directeur de l’infrastructure technologique
  • Directeur de la sécurité informatique et des systèmes
Difficulté de la recherche d'un DSI
0% indiquant les profils les plus communs, et 100% les profils extrêmement rares 95%

Les offres d'emploi de DSI

Analyst fonctionnel ERP / Distributeur alimentaire

Montauban

CDI

22/07/2024

– Distributeur alimentaire
– 2800 collaborateurs sur plus de 40 sites
– DSI de 35 collaborateurs
– Applicatif : ERP, TMS, WMS, EDI

 

Voir l’annonce

Ingénieur Système et Réseau linux – Logistique Pharmaceutique

Moussy le Neuf

CDI

18/07/2024

– Logistique Pharmaceutique
– 6 000 collaborateurs / 2 milliards de CA
– 120 collaborateurs en IT
– 600 serveurs, 4200 utilisateurs sur 80 sites

 

Voir l’annonce

Technicien systèmes et réseaux – Client final

Venissieux

CDI

18/07/2024

– Secteur du transport et de la logistique  
– 600 collaborateurs
– 190 millions d’euros de CA (2023)
– DSI de 25 personnes

 

Voir l’annonce

SysOps – Agence de voyage haut de gamme

Aix en Provence

CDI

17/07/2024

– Agence de voyage haut de gamme
– 400 collaborateurs
– 744 M d’€ de CA en 2022
– DSI de 40 collaborateurs  

 

Voir l’annonce
“Je trouve ce métier très intéressant car ma vision ne cesse de se modifier au fur et à mesure du projet. En tant que DSI, je dois jongler avec la mise en œuvre de la stratégie, démontrer mon expertise métier et mon expertise technique. Bref, on ne s’ennuie jamais !”
Bruno L.
DSI - 9 ans d’expérience
“Pour être un bon DSI, pas besoin d’être un expert abouti en termes de compétences techniques ! Il faut rester curieux et toujours faire en sorte de s’informer sur les nouvelles technologies, pour en faire bénéficier son organisation.”
Valérie V.
DSI - 5 ans d’expérience

Les questions les plus posées sur le métier de DSI

Cela fait plusieurs années maintenant que le métier de CDO prend son envol. Et si les frontières semblent floues, le CDO vient compléter le rôle de DSI, afin de développer une meilleure expérience client

  • Le CDO, également appelé Directeur Numérique, joue un rôle de leadership informatique au sein d’une organisation, axé sur la transformation numérique
  • Tandis que le CIO, appelé DSI ou Directeur de l’Information, est responsable de la stratégie informatique globale, ainsi que de la mise en œuvre de l’infrastructure technologique d’une organisation. Il figure généralement parmi les responsables informatiques de haut niveau, ayant sous sa direction d’autres responsables informatiques comme le CDO

Un Directeur Informatique travaille avec différentes parties. Déjà, le DSI collabore avec la Direction Générale. De même qu’il supervise une équipe informatique interne. Au-delà, le Directeur Informatique collabore avec différents départements de l’entreprise (ressources humaines, finance, marketing, opérations, etc.). Sans oublier ses collaborations externes, autant avec des fournisseurs que des prestataires de services

Les voies menant au métier de Directeur des Systèmes d’Information sont diverses. Aussi est-il possible de citer le métier de Responsable des Systèmes d’Information, poste de niveau intermédiaire, ou encore celui de Chef de projet informatique. L’un offrant une expérience pratique dans les SI, et l’autre une meilleure appréhension de la gestion de projets informatiques. De même, le poste de Responsable de Sécurité des Systèmes d’Information est intéressant car il offre une expérience en gestion des risques et en gouvernance

Le métier de DSI peut être propice au télétravail, dans une certaine mesure. Car s’il peut l’envisager cela dépendra des circonstances spécifiques de l’entreprise, de la nature de son travail et des politiques établies en interne. A savoir qu’il devra forcément alterner télétravail et travail physique de sorte à assurer son travail dans les meilleures conditions. 

Même si aucune journée ne se ressemble pour un DSI, caractérisé lui-même par une flexibilité et une adaptabilité sans faille, voici un exemple de journée type :  

8h00 : La journée commence par une vérification des e-mails et des messages. Après quoi, il planifie sa journée : réunions, priorités et décisions à prendre.

8h30 / 9h : Ensuite, le DSI peut poursuivre directement par des réunions avec la Direction Générale, afin de discuter stratégie informatique, budgets et nouveaux projets. 

10h30 / 11h : Pourquoi pas profiter de ce temps pour superviser les projets en cours et s’assurer que les équipes respectent autant les délais que les exigences. Il peut également participer à des réunions.

12h30 : Après cette matinée bien remplie, c’est le moment de la pause déjeuner pour le Directeur Informatique !

13h30 : Le DSI peut profiter du début d’après-midi pour se pencher sur la planification stratégique et le développement technologique. L’objectif étant d’évaluer à la fois les besoins en matière de SI, et en innovation technologique. 

15h / 15h30 : Quant au reste de son après-midi, le DSI peut se pencher sur la gestion des incidents et des problèmes techniques avec les équipes.

17h : Avant de terminer, le DSI s’occupe de finaliser les tâches en cours et répondre à ses derniers e-mails et messages. Et s’il lui reste du temps, il peut également réfléchir à la journée passée, et ainsi préparer les priorités pour le lendemain

Vous cherchez à recruter ?

Laissez-nous vos coordonnées, un consultant spécialisé
vous recontactera dans les plus brefs délais