Menu

10Juin 2016

610

0

Eviter les erreurs en entretien – Leçon 2 : Préparer son discours

bannière article préparer son discours éviter les erreurs en entretien

Enfin, vous avez décroché un entretien d’embauche ? Ne vous précipitez pas pour autant, les étapes du processus de recrutement ne font que commencer ! Après vous être préparé en amont à l’épreuve, il est temps pour vous de passer à une étape plus épineuse : se préparer aux différents temps forts de l’entretien. Présenter votre parcours, vos qualités et vos défauts, vos motivations ... Toutes interrogations du recruteur vous laissent toujours un petit peu destabilisé(e) ? Pas de panique, respirez, et prenez le temps d’organiser vos idées pour définir un discours clair à tenir !

Présenter son parcours : Quels enjeux ?

Erreurs-entretien-1Point de départ de beaucoup d’entretiens, la présentation de son parcours est une étape décisive, si ce n’est éliminatoire. Pourquoi ? Parce-qu’elle permettra à votre interlocuteur de voir la pertinence et le lien de vos expériences avec ce qu’il peut vous proposer.

Il est donc essentiel pour vous de comprendre que la présentation de votre parcours n’est pas un énième récit de votre expérience, sempiternellement raconté de la même façon. SURTOUT PAS !

Votre objectif sera donc le suivant : adapter votre discours pour montrer la pertinence de votre savoir-faire avec le poste que vous visez. N’oubliez jamais la raison pour laquelle le recruteur est présent : il souhaite avant tout voir vos aptitudes techniques et humaines, et cerner si vous êtes en adéquation avec les exigences de l’emploi, et de la structure.

En amont de la construction de votre discours, faites un listing des 5 points phares constituant le poste auquel vous briguez. Quelles maîtrises technologiques sont attendues ? Quelles missions principales et récurrentes le composent ? Dans quel environnement de travail allez-vous évoluer ? Avec quels outils ? Une fois que vous aurez parfaitement cerné les tenants et aboutissants de ce dernier, parvenez à mettre en lien chacun de ces points avec une de vos expériences. En procédant de cette manière, vous aurez l’assurance de tenir des propos pertinents, qui intéresseront votre recruteur.

Organiser son discours : Méthodologie

Erreurs-entretien-3-pyramidPrésenter des années d’expériences ou d’études (et même de stages) n’est jamais chose facile : il est aisé de s’égarer soi-même dans ses propos, et de perdre votre interlocuteur par la même occasion. Pour éviter cet écueil, une méthode est à privilégier : la bien nommée pyramide inversée (aussi appelée méthode de l’entonnoir). Son fonctionnement ? Présenter votre parcours en allant du plus ancien au plus récent.

Vos expériences seront donc ordonnées chronologiquement. Pour présenter chacune d’entre elle, tentez de respecter une organisation logique : nous vous conseillons de d’abord présenter la société, puis son secteur d’activité, et l’équipe dans laquelle vous avez évolué. Ensuite viennent la présentation du projet dont vous étiez en charge, puis vos missions. De cette façon, vous aurez l’assurance votre le recruteur pourra clairement visualiser les différents temps forts de votre parcours, ainsi que vos aptitudes professionnelles.

Présenter vos missions requiert également une certaine organisation de vos idées : n’oubliez pas de présenter ce que vous avez fait (quels supports avez-vous développé ?), quelles technologies vous avez pu employer (quels logiciels, quels outils ?), et quelles méthodes vous avez pu appliquer.

Pour autant, ne vous embarquez pas dans un monologue de 20 minutes à votre gloire ! Il tombe sous le sens que vous ne vous attarderez pas sur les points les moins significatifs de votre carrière, en particulier ceux n’ayant que peu de rapports avec l’emploi auquel vous aspirez.

Les projets personnels : ces petits plus qui feront la différence

Banniere-3Vos réussites dans le monde de l’entreprise ne sont pas les seules que vous pouvez faire jouer en entretien ! N’ayez pas peur de discuter de vos projets personnels en lien avec votre activité.

Par exemple, nombreux sont nos amis développeurs qui, en dehors de leur travail, mènent des projets de développement dans leur vie privée 🙂 Sachez mettre en lumière cette valeur ajoutée : cela montre que vous êtes un passionné doublé d’une véritable expertise technique. De quoi faire craquer un recruteur encore perplexe !

Votre discours est enfin prêt, ouf ! Rendez-vous à la prochaine leçon, pour anticiper et déjouer les questions pièges !

Commentaires (0)

Top