Logo SilkHhom

Salaires des cadres : Pourquoi seulement un cadre sur dix se dit être payé à sa juste valeur ?

Posté le 27 Nov 2018 dans Recrutement par

C’est en tout cas ce que révèle la dernière étude de Cadre Emploi, réalisée auprès de 3 000 cadres actifs sur leur rémunération actuelle et leurs ambitions salariales. Le résultat de l’étude est plutôt surprenant puisque c’est seulement 1 cadre sur 10 qui se dit être payé à sa juste valeur. On résume les résultats de l’étude dans cet article ainsi que les motifs de cette insatisfaction salariale.

Les chiffres clés de l’étude

  • 51% des cadres interrogés s’estiment insatisfaits de leur rémunération actuelle
  • 61% ont déjà ou ont pour intention de demander une augmentation prochainement
  • 51% ont ou vont demander plus de 7% d’augmentation
  • 14% pensent obtenir leur augmentation
  • 60% des cadres estiment que leur rémunération n’est pas à la hauteur de leur investissement dans l’entreprise
  • 1 cadre sur 10 estime être payé à sa juste valeur

1 cadre sur 2 n’est pas satisfait de sa rémunération

C’est également un chiffre clé de l’étude puisque seulement 49% des cadres interrogés se disent satisfaits de leur rémunération (dont 71% qui gagneraient plus de 90k€). L’étude met également en lumière le fait que lorsque le salaire ne dépasse pas 45k€ brut annuels : les cadres se disent beaucoup plus insatisfaits de leur rémunération (près de 80% parmi les insatisfaits).

Pourquoi seulement 1 cadre sur 10 se dit être payé à sa juste valeur ?

L’étude a pu mettre en évidence quelques motifs d’insatisfaction. Première tendance : ils sont près de 60% à estimer que leur rémunération n’est pas à la hauteur de leur investissement dans l’entreprise. Ce motif est suivi de très près par le fait que leur rémunération soit plus faible que celle du marché pour le même poste (59%). Beaucoup de cadres (43% des répondants) estiment également que leur rémunération ne correspond pas à leurs attentes en termes de niveau de vie.

Arrivent ensuite des motifs moins représentés, qui découlent surtout de ce que gagne “le voisin” :

  • 28% estiment que leur rémunération est plus faible que celle de leurs homologues de même niveau hiérarchique.
  • 25% estiment que leur rémunération n’est pas juste comparée aux autres fonctions dans l’entreprise
  • 13% estiment que leur rémunération est plus faible que celle des membres d’équipe

1 cadre sur 2 ont ou vont demander plus de 7% d’augmentation

Un peu plus de 1 cadre sur 2 ont ou vont demander une augmentation (51% des répondants). Cadre Emploi indique même que ce serait pour eux une augmentation à hauteur de 7% en plus (en moyenne). On remarque également que seulement 12% des répondants ne souhaitent pas faire de demande d’augmentation.

Comment justifient-ils leur augmentation auprès de leur responsable ?

Ce serait près de 65% des cadres qui justifieraient leur demande d’augmentation par le fait qu’ils aient individuellement atteint leurs objectifs. Ils sont ensuite près de 47% à estimer valoir plus sur le marché quand près de 46% déclarent avoir pris des initiatives profitables à l’entreprise. 44% des cadres relatent avoir accédé à des responsabilités supplémentaires cette année. Les autres estiment que leurs équipes ont atteint leurs objectifs (29%) ou qu’ils n’ont pas été augmentés l’année dernière (27%). Et enfin, 8% ont mis leur démission en jeu.

9 cadres sur 10 seront insatisfaits de l’issue du processus d’augmentation

Les demandes d’augmentation sont nombreuses alors que les résultats positifs le sont moins. Ceci se vérifie avec ce résultat : 86% des cadres ne pensent pas obtenir ce qu’ils souhaitent. Beaucoup jugent le processus opaque (53%), complexe (35%), voire injuste (31%) et long (21%), tout particulièrement dans les grandes entreprises.

Source : Cadre Emploi


Vous souhaitez vérifier si votre rémunération est en accord avec le marché IT ?

Consultez notre baromètre 2018 des salaires IT

 




Laissez un commentaire



Mais aussi...