Logo SilkHhom

Quels supports de stockage pour conserver nos données ?

Posté le 31 Juil 2019 dans Technologie par

Depuis que la plupart de nos données se sont dématérialisées au profit du support numérique, nous avons arrêté de compter le nombre de fois où nous avons perdu des fichiers, des photos, des travaux en cours. C’est le choix cornélien qui nous incombe aujourd’hui : trouver un support fiable et durable pour stocker nos données, en toute sécurité. Quels sont les supports les moins périssables ? Comment faut-il s’en occuper pour mettre toutes les chances de son côté ? Dans quels équipements investir en priorité ? Nous allons vous apporter des éléments de réponse.

Le CD et le DVD

  • Durée de vie : 3 à 10 ans en utilisation intensive jusqu’à 100 ans en en prenant grand soin
  • Avantages : peut conserver des données jusqu’à 8,5 Go. Bien entretenu, il se garde facilement dans son étui.
  • Désavantages : capacité dérisoire par rapport à la concurrence. S’il s’abîme, les données sont perdues.

Il faut bien le dire, l’heure de gloire du disque est passée. Popularisé lors de sa sortie grâce à son large espace de stockage et son prix très attractif, il bat de l’aile aujourd’hui face à la concurrence. Si le DVD a augmenté la taille de la rondelle jusqu’à 8,5 Go, il est bel et bien dépassé lorsqu’on parle actuellement de Tera.
De plus, ce support reste fragile, en effet, une rayure ou un autre dommage sur la surface de ce support pourra altérer de manière irrévocable vos données. Bien rangé dans un étui ou une boîte, le CD / DVD reste un support fiable pour conserver durant une dizaine d’années vos sauvegardes de toutes sortes. Veillez à bien garder plusieurs copies de vos données et à les transférer sur un autre support CV / DVD lorsqu’un disque montre des signes de faiblesses. Cela reste utile si vous voulez garder vos données chez vous, sans les déplacer ni en avoir un usage quotidien.
Attention tout de même, les nouvelles machines, ordinateurs fixes et portables, tendent à ne plus posséder de lecteur de disques, cela pourrait vous mettre dans l’embarras.

Notre bon vieux CD, que de souvenirs !

 

La clé USB

  • Durée de vie : de quelques mois à 5 ans pour une utilisation itensive à 75 ans en en prenant grand soin
  • Avantages : petite, pratique, transportable, peut stocker beaucoup de données pour un prix faible.
  • Désavantages : s’égare facilement, peut vite s’abîmer lors des transports, facilité à l’oublier (elle et son contenu)

Arrivée dans les années 2000, la clé USB a révolutionné les possibilités de transfert et de transport des fichiers. Auparavant, il fallait graver les données sur le disque, maintenant, quelques clics suffisent à transvaser des fichiers. Le tout de plus en plus rapidement avec l’USB 3.0 et l’USB 4.0. Mais qu’en est-il de la fiabilité de ce support ?
Basez-vous sur votre expérience personnelle : combien de clés USB avez-vous perdues ? Combien ont subitement arrêté de fonctionner, sans raison ? Combien ont subitement disparu, et toutes vos données avec ?

Voilà, vous avez déjà une base de réponse sur la fiabilité de ce support pour conserver vos données. Si en, en prenant grand soin, la clé USB peut durer 75 ans, dans les faits, il est difficile de la conserver aussi longtemps. Cela est dû aux nombreux transports qu’elle subit, aux nombreuses machines auxquelles elle se connecte et aux nombreuses mains, pas toujours clémentes, dans lesquelles elle passe. Dans cette situation, difficile de la garder plus de 10 ans, et encore, si on ne nous la subtilise pas discrètement avant cela.
Si vous souhaitez simplement conserver des données chez vous, sans transférer des fichiers quotidiennement et juste pour avoir une sauvegarde de vos photos de vacances, cela peut rester un moyen à moindre coût. De plus, en y prenant garde et en investissement dans du bon matériel, la clé USB est tout indiquée pour les usages quotidiens grâce à sa facilité de transport.

Une de perdue, dix de retrouvées ! Non, ça ne fonctionne pas…

Le disque dur, le SSD et le disque dur externe

Disque dur
  • Durée de vie : 5 ans même avec une utilisation intensive à 100 ans si bien conservé
  • Avantages : bien protégé, peu de chance de l’égarer ou de l’abîmer physiquement. Excellente capacité de stockage, prix aujourd’hui attractif. SSD imbattable en termes de rapidité de transfert des informations.
  • Désavantages : peut être endommagé suite à un problème général de l’ordinateur

Bien implantés dans nos ordinateurs depuis leur apparition, les disques durs n’ont cessé d’augmenter leur capacité et leur rapidité. Après leur externalisation et l’apparition des disques durs externes, nous voyons aujourd’hui apparaître les SSD qui augmentent drastiquement la rapidité de calculs et de transferts des informations. Un disque dur reste du matériel informatique et sera soumis à votre activité, la façon dont vous l’utilisez et dont vous l’entretenez. Un matériel fixe sera aussi dépendant des autres composants de l’ordinateur et pourra souffrir d’une défaillance si, par exemple, la machine est infectée. L’avantage de sa position fixe permet de le ménager sur le plan matériel et d’éviter la plupart des chocs. Veillez à bien le protéger si vous déplacez votre tour.

Le cas du SSD
  • Durée de vie : environ 3 ans puis ralentissement
  • Avantages : ultra-rapide et très efficace
  • Désavantages : si l’OS est installé dessus, les vibrations et le nombre d’écritures réduisent drastiquement sa durée de vie
Disque dur externe
  • Durée de vie : d’un à 3 ans en utilisation intensive jusqu’à 100 ans en en prenant grand soin
  • Avantages : peut se transporter, capacité de stockage de plus en plus importante, prix de plus en plus attractif.
  • Désavantages : peut s’abîmer dans le transport, les failles techniques plus compliquées à pallier.

Quant au disque dur externe, il brille par sa capacité de stockage et sa facilité de transport. Son boîtier plus imposant le protège bien mais reste plus difficile à transporter qu’une clé USB et plus facilement abîmable étant donné les composants. Bien conserver dans un endroit frais et sec, un disque dur externe permet toujours d’accroître sa capacité de stockage et d’externaliser ses données afin d’en avoir une sauvegarde ailleurs.

Et c’est comment, dedans ?

 

Le Cloud

  • Durée de vie : quasi-infinie
  • Avantages : capacité illimitée, fiabilité de 99 % de conserver ses données, ne prend pas de place chez soi.
  • Désavantages : payant au forfait, le stockage ne vous appartient pas, si le data-center rencontre un problème cela vous impacte directement, peu écologique.

Invention la plus récente pour conserver ses données de manière très fiable, le Cloud s’impose comme une nouvelle solution viable pour sauvegarder ses fichiers. En effet, en échange d’un abonnement qui dépend de la capacité demandée. Il faut également penser qu’une connexion est nécessaire pour récupérer ou transvaser des fichiers sur le Cloud. Si cette stratégie permet d’avoir un endroit extrêmement fiable, puisque si une machine tombe en panne les données sont immédiatement transférées ailleurs, il est difficile de tout contrôler lorsqu’elles partent dans le nuage. Difficile de savoir où elles se trouvent exactement, impossible non plus d’être 100 % à l’abri d’un souci de serveur comme cela a pu arriver dans l’année au réseau social Facebook. Et, lorsque tout est down, impossible d’accéder à ses données. On ne peut pas non plus être à l’abri d’un incendie. Si ces cas sont extrêmes, ils restent possibles quand on ne sait pas où sont nos données et comment elles sont gérées. De plus, les Data Center sont très énergivores et tendent à être de plus en plus imposants. Jusqu’où iront nos données si la fiabilité de ce moyen stockage s’étend à l’ensemble de nos fichiers ?

Dans le nuage mais surtout sous la climatisation !

L’apogée de la fiabilité

  • Le vinyle, cet ancêtre du CD n’a vraiment pas à rougir puisqu’il peut résister plus de 100 ans avec une bonne conservation. Donc, si vous êtes amateurs de collections et possédez une platine, n’hésitez pas à privilégier ce format pour vos musiques et artistes préférés.
  • La carte mémoire externe, besoin de conserver de manière fiable vos photos de vacances ? Finalement, c’est la carte mémoire externe qui se révèle être extrêmement fiable pour les garder bien au chaud. Elle a en effet une durée de vie estimée à plus de 115 ans, ce qui en fait un excellent moyen de stockage de photographies. Ne vous posez plus la question pour ce type de fichiers et gardez vos clichés sur leur support de base. Leur robustesse et leur coût de plus en plus favorable en font un support parfait pour des sauvegardes de longue durée. Attention néanmoins, l’insertion intempestive à l’intérieur d’un appareil photo fragilise la connectique.

Qui l’eût cru ?

En conclusion, il est toujours possible qu’un support, quel qu’il soit, soit victime d’une défaillance technique ou structurelle. Il reste important de multiplier les sauvegardes de vos données et informations importantes. N’hésitez pas à user de plusieurs supports pour augmenter vos chances de conserver le plus longtemps possible ces informations. Suivant l’utilisation du support, soyez vigilants et cléments avec les supports électroniques pour allonger leur durée de vie et ne pas perdre sans raison vos sauvegardes. Et vous, quel mode de stockage privilégiez-vous ?

En résumé

Sources : labcenter et CrashPlan




Laissez un commentaire



Mais aussi...