Recruter dans le domaine ERP

La capacité à traiter, analyser et exploiter l’information est cruciale pour le succès et la compétitivité des entreprises. La quantité de données qu’elles génèrent et manipulent augmente exponentiellement. Pour transformer ces données en insights pertinents et en actions stratégiques, les organisations se tournent vers des outils de gestion spécialisés, qui sont devenus les piliers de la décision et de l’opérationnel : les ERP (Enterprise Resource Planning), les BI (Business Intelligence) et les CRM (Customer Relationship Management).

✔️ Au succès    ✔️ Consultants spécialisés

L’historique des outils de gestion : ERP, BI, CRM

L’émergence des outils de gestion tels que les ERP, BI et CRM s’inscrit dans un contexte de transformation digitale et d’évolution des besoins des entreprises face à une mondialisation croissante et à une concurrence accrue.

L’année 60 et les premiers ERP

L’histoire des ERP remonte aux années 1960 avec l’apparition des premiers systèmes de planification des ressources de production (MRP). Ces systèmes étaient conçus pour aider les entreprises à gérer leurs inventaires et leur production. Dans les années 1990, ces systèmes ont évolué pour intégrer d’autres fonctions essentielles de l’entreprise, donnant naissance à l’ERP, un système intégré qui couvre presque tous les aspects de l’entreprise, de la finance à la logistique.

Les années 80 et l’arrivée de la Business Intelligence

La Business Intelligence, bien que conceptuellement ancienne, a véritablement pris son essor dans les années 1980 avec le développement des bases de données et des capacités d’analyse. Avec l’explosion des données dans les années 1990 et 2000, les outils de BI ont évolué pour offrir des analyses plus sophistiquées, des tableaux de bord interactifs et des rapports automatisés, permettant aux entreprises d’extraire des insights pertinents de leurs vastes ensembles de données.

L’avènement d’Internet et du CRM

Le CRM est né de la nécessité pour les entreprises de mieux comprendre et gérer leurs interactions avec les clients. Dans les années 1980, les premiers systèmes de gestion de la relation client étaient principalement axés sur l’automatisation de la force de vente. Cependant, à l’aube du 21e siècle, avec l’avènement d’Internet et des médias sociaux, le CRM a évolué pour englober tous les points de contact client, devenant un outil essentiel pour les entreprises souhaitant offrir une expérience client exceptionnelle.

Les types d’outils de gestion et leurs utilisations

ERP (Enterprise Resource Planning)

L’ERP est un logiciel de gestion intégré conçu pour automatiser et optimiser l’ensemble des processus d’une entreprise. Il centralise les données dans un système unique, permettant une vision globale des opérations et facilitant la prise de décision. Voici quelques-uns des modules les plus courants dans les solutions ERP :

Finance et comptabilité : Automatisation de la comptabilité, gestion de la trésorerie, rapprochement bancaire, etc.

Gestion des stocks et de la logistique : Suivi des inventaires, planification de la production, gestion des achats, etc.

Ressources humaines : Gestion de la paie, recrutement, gestion des talents, etc.

Quelques solutions ERP populaires incluent SAP, Oracle, Microsoft Dynamics, et Infor.

BI (Business Intelligence)

Les outils de Business Intelligence aident les entreprises à analyser et à visualiser leurs données pour en tirer des insights stratégiques. Ces outils peuvent transformer de vastes ensembles de données en informations exploitables.

Reporting : Création de rapports détaillés pour suivre la performance de l’entreprise.

Tableaux de bord : Visualisation interactive des KPIs et autres indicateurs clés.

Outils d’analyse : Analyse en profondeur des données pour dégager des tendances et des motifs.

Des outils BI populaires sont Tableau, QlikView, Power BI, et Looker. Ce type d’outils est également utilisé dans le domaine du Big Data.

CRM (Customer Relationship Management) :

Le CRM est axé sur la gestion des relations avec les clients. Il centralise les informations relatives aux clients, permettant une meilleure segmentation, une communication ciblée et une meilleure expérience client.

Automatisation de la force de vente : Gestion des leads, suivi des opportunités, prévision des ventes, etc.

Service client : Gestion des tickets, base de connaissances, chat en direct, etc.

Marketing : Segmentation des clients, campagnes par e-mail, gestion des leads, etc.

Des solutions CRM renommées comprennent Salesforce, HubSpot, Zoho CRM, et Microsoft Dynamics CRM.

Ces outils, utilisés de manière isolée ou intégrée, permettent aux entreprises d’opérer plus efficacement, d’offrir une meilleure expérience client et d’agir sur la base d’informations précises et opportunes.

Les différents outils pour développer les ERP

Au cœur des systèmes de gestion d’entreprise, des outils développeur spécifiques permettent de personnaliser, d’étendre et d’optimiser les fonctionnalités standards des ERP, BI et CRM. La maîtrise de ces outils est essentielle pour adapter les systèmes aux besoins spécifiques d’une organisation. Voici une présentation des principaux outils développeur associés aux systèmes de gestion les plus répandus :

SAP

ABAP (Advanced Business Application Programming) : Il s’agit du langage de programmation propriétaire de SAP. Les développeurs ABAP créent des applications qui fonctionnent au sein de la plateforme SAP, permettant d’étendre les fonctionnalités ou de personnaliser les processus métier.

SAP Fiori : Une collection d’applications légères centrées sur les tâches les plus couramment utilisées dans SAP, offrant une expérience utilisateur moderne et intuitive.

Movex (aujourd’hui appelé Infor M3)

MAK (M3 Application Kit) : Cet outil offre aux développeurs la capacité de créer, de modifier et de tester les scripts et les composants logiciels qui étendent les capacités d’Infor M3.

Infor ION : C’est une plateforme middleware conçue pour connecter les applications Infor et non-Infor, simplifiant ainsi l’intégration et la création de flux de travail cohérents.

JDEdwards

JDE Toolset : Il s’agit d’une collection d’outils conçus pour développer, tester et déployer des applications au sein de la plateforme JDEdwards. Ils permettent la personnalisation et la création de nouvelles applications selon les besoins de l’entreprise.

Orchestrator : Permet d’intégrer JDEdwards avec d’autres systèmes, d’automatiser les processus métier et de créer des applications composites.

Ces outils développeur jouent un rôle crucial dans la capacité d’une organisation à tirer le meilleur parti de son investissement dans les systèmes de gestion. Ils offrent la flexibilité nécessaire pour répondre aux besoins changeants de l’entreprise tout en garantissant une intégration transparente avec d’autres systèmes et technologies.

Les difficultés de recrutement dans le domaine des outils de gestions : ERP, BI et CRM

Le recrutement de développeurs spécialisés dans les outils de gestion tels que les ERP, BI et CRM se heurte à plusieurs défis. Premièrement, ces domaines nécessitent non seulement une maîtrise technique approfondie, mais aussi une compréhension nuancée des processus métier de l’entreprise, ce qui limite le vivier de candidats qualifiés.

De plus, la rapide évolution des technologies et l’émergence de nouvelles plateformes exigent une formation continue, ce qui renforce la concurrence pour les talents expérimentés. Enfin, l’intégration de ces outils avec d’autres systèmes nécessite une expertise multidisciplinaire, rendant la quête du candidat idéal d’autant plus complexe.

Comment bien recruter en outils de gestion : ERP, BI et CRM ?

En suivant quelques bonnes pratiques, vous pouvez augmenter vos chances d’attirer les meilleurs talents tels que les Responsables ERP, Consultants ERP, Chefs de projet MES, Business Analyst, et bien d’autres. Voici les étapes que nous recommandons pour les recrutements de profils spécialisés en ERP :

Soyez réactif dans vos prises de décision

Répondez rapidement aux candidatures et communiquez clairement tout au long du processus de recrutement. Fournissez des informations sur le calendrier et les étapes du processus de sélection. Et enfin, gardez à l’esprit que l’intérêt du candidat pour le poste est une variable qui décroit avec le temps. Au-delà de 2 à 3 jours sans réponse, il y a un risque mineur de perdre le candidat. Une fois les premières semaines écoulées, il y a un réel basculement et un risque majeur que le candidat ne soit plus du tout intéressé par votre offre. Pensez également à réduire au maximum le nombre d’entretien. Un processus trop long est un processus compliqué qui a plus de chances de mener à une impasse.

Impliquez vos employés dans le processus de recrutement

Votre équipe technique est la plus à même d’identifier et de valider les compétences requises sur le poste. Encouragez donc vos employés à recommander des candidats qualifiés et à partager des informations sur les postes vacants. Organisez des entretiens avec des employés pour qu’ils puissent rencontrer leur future équipe. Cette partie facilitera en amont l’onboarding de votre nouvelle recrue.

Proposez des défis techniques lors des entretiens

Pour faire suite au point précédent, il est judicieux d’utiliser les tests techniques lors de vos entretiens d’embauche. Ces derniers permettent d’évaluer les compétences techniques des candidats en incluant des exercices pratiques lors des entretiens, notamment sur les compétences techniques (SAP, Movex, JDEdwards, etc.) et les connaissances métiers (gestion des stocks, finance, ventes) nécessaires pour le poste.

Soyez transparent sur la difficulté du test technique proposé au candidat et leur durée. Certains tests ont pour objectif de valider simplement les bases nécessaires au poste, d’autres ont pour vocation d’être plus complexes pour juger l’aspect comportemental du candidat face à la difficulté et la pression. Et attention à ne pas imposer un test technique en premier entretien.

Définissez clairement vos besoins

En premier lieu, il convient d’identifier précisément les compétences et les qualifications requises pour le poste. Déterminez si vous avez besoin d’expérience dans des domaines spécifiques. Définissez les enjeux et les objectifs du projet pour mettre en avant les compétences requises. Tout en gardant à l’esprit que le mouton à 5 pattes n’existe pas !

Créez une offre d’emploi attrayante et compétitive

Ensuite, il est nécessaire de rédiger une annonce de poste détaillée et engageante qui met en avant les avantages de travailler pour votre entreprise. Mettez en évidence les projets intéressants, les opportunités de développement professionnel, les formations possibles et les avantages de votre entreprise. Assurez-vous que votre offre salariale et vos avantages sont compétitifs par rapport à ceux du marché.

De plus, ne négligez pas la rédaction de votre annonce. Une annonce bien rédigée, avec une description précise de l’entreprise, du poste, des évolutions et formations possibles aura 5 fois plus de chances d’obtenir un bon taux de candidature.

Mettez également en avant votre culture d’entreprise en montrant ce qui rend votre entreprise attrayante pour les candidats (qualité de vie au travail, avantages sociaux, opportunités de croissance, etc.)

Utilisez les bons canaux de recrutement

En troisième lieu, il convient de multiplier les canaux de diffusion de votre offre d’emploi. Publiez l’annonce sur des sites d’emploi spécialisés, sur les réseaux sociaux professionnels, et sur votre propre site web. Faites appel à des cabinets de recrutement spécialisés dans ce secteur.

Ne sous-estimez pas le réseautage et les partenariats avec des universités, des écoles d’ingénieurs, et des forums professionnels. Vous pourrez ainsi accéder à un vivier de talents et rester à jour sur les tendances des ERP.

Participez à des salons et des évènements professionnels

Ensuite, il est judicieux d’assister à des salons pour rencontrer des candidats potentiels en personne. Organisez des évènements de recrutement ou des sessions d’information sur votre entreprise pour attirer l’attention des talents.

Établissez une stratégie de développement des talents

Montrez aux candidats comment ils peuvent évoluer au sein de votre entreprise à long terme, en mettant en place des programmes de formation et de perfectionnement professionnel. En insistant sur ce point, vous limiterez le turnover et inciterez les candidats à construire leurs carrières dans la dynamique de croissance de l’entreprise. Les candidats sont autant intéressés par une évolution hiérarchique que technique.

Donner un feedback constructif

Même si vous décidez de ne pas embaucher un candidat, fournir un retour constructif peut aider à maintenir une bonne réputation et à encourager de futures candidatures. En adoptant une approche méthodique et en valorisant à la fois les compétences techniques et les qualités interpersonnelles, les entreprises peuvent réussir à recruter les meilleurs talents dans le domaine ERP.

Proposer une rémunération en adéquation avec le marché

Un point essentiel pour être compétitif ! Votre offre d’emploi doit être en accord avec le marché de l’emploi. Vous devez être clair sur la rémunération (fixe, variable, primes, avantages sociaux, etc.) et sur la possibilité de télétravailler. Le télétravail est aujourd’hui un standard qu’il faut pouvoir mettre en avant dans sa stratégie de recrutement. Certains postes s’y prêtent davantage que d’autres. Dans tous les cas, il faut être transparent sur le sujet.

Les offres d'emploi en ERP

Chef de projet ERP – Client final dans les énergies

Vinay

CDI

22/02/2024

– Production de thermostat
– Gestion de la température et de l'énergie
– 51 M d’€ en 2021 (+25%)
– 150 collaborateurs

 

Voir l’annonce

Chef de projet AMOA – Client Final dans les assurances

Angouleme

CDI

21/02/2024

– Santé et prévoyance
– 600 Collaborateurs
– 600M€ de CA

 

Voir l’annonce

Consultant technico-fonctionnel – Editeur de logiciel

Cahors

CDI

19/02/2024

– CA de +1M€
– Esprit Start-Up de 9 collaborateurs
– Travail en partenariat avec de Grands ERP : JD Edwards / SAP / Dynamics
– 2 jours de TT et Horaire aménageable

 

Voir l’annonce

Chef de projet technico-fonctionnel – Editeur de logiciel

Cahors

CDI

12/02/2024

– CA de +1M€
– Esprit Start-Up de 9 collaborateurs
– Travail en partenariat avec de Grands ERP : JD Edwards / SAP / Dynamics
– 2 jours de TT et Horaire aménageable

 

Voir l’annonce

Vous cherchez à recruter ?

Laissez-nous vos coordonnées, un consultant spécialisé
vous recontactera dans les plus brefs délais