Menu

06Mar 2018

En 2019, la Lune aura son propre réseau 4G

4G Moon

La start-up allemande PTScientists a dévoilé mardi 27 février les détails concernant l’opération « Mission to the Moon » destinée à déployer le réseau 4G sur la surface de la Lune. Space X, Audi, Nokia & Vodafone sont également au cœur du projet, comme l’indique le communiqué de l’entreprise berlinoise. Un projet qui verra le jour en 2019, soit 50 ans après la mission Apollo 11 et le premier pas de l’Homme sur la Lune.


Space X au coeur du projet avec la fusée Falcon 9, Vodafone sur la 4G

C’est en effet depuis la fusée Falcon 9 d’Elon Musk que ce projet devrait être lancé depuis Cap Canaveral (Floride). Mais Space X n’est pas la seule entreprise sur ce projet : la technique étant prise en charge par Nokia, Vodafone et Audi. Au cours de cette mission, le module ALINA, élément clé du projet, sera déposé sur la Lune. C’est tout simplement le premier alunissage privé de l’histoire. Le module déposera ensuite deux rovers d’exploration conçus par Audi, appelés les « Audi lunar quattro ». Ces engins, équipés de caméras haute définition, prendront des photos qui seront transmises vers la Terre par le module ALINA. Tout ceci sera effectué via l’utilisation d’un réseau 4G Vodafone, installé grâce à un équipement maison élaboré par Nokia et pesant moins d’un kilo. Les bandes de fréquences utilisées seront en 1800 MHz.

4G Lune« Pour que les humains puissent quitter leur berceau »

On peut alors se demander : quelle est l’utilité du projet ? Surtout lorsqu’on constate que certaines campagnes et villages n’ont toujours pas accès à la 3G ou à la 4G, au même titre que les métros français. Le fondateur et PDG de PTScientists, Robert Böhme donne l’explication suivante aux Echos : « Il s’agit d’un premier pas crucial pour l’exploration durable du système solaire. Pour que les humains puissent quitter leur berceau sur la Terre, nous avons besoin de développer des infrastructures au-delà de notre planète. (…) Ce qui est important dans l’utilisation de la technologie LTE, c’est qu’elle permet d’économiser de l’énergie. Et moins on en utilise pour envoyer des données, plus il nous en reste pour des opérations scientifiques ». Il s’agit donc d’un intérêt d’optimisation dans l’envoi de données dans un contexte de recherches scientifiques mais aussi par désir de conquérir l’inconnu et d’étudier d’autres perspectives dans un futur proche.

4G mission to the moonBâtir une future base lunaire et réduire les coûts d’exploration

Pour découvrir l’Univers, les Hommes auront besoin d’une base de vie sur la Lune. La gravité de la Lune étant 6 fois moins forte que celle de la Terre, celle-ci est considérée comme le point de départ naturel des futures expéditions spatiales. Il est cependant nécessaire d’établir des infrastructures sur la Lune pour y circuler et y communiquer convenablement, d’où le projet de PTScientists. La start-up veut donc « explorer de nouvelles façons de réduire les coûts de l’exploration spatiale ».


Consultez nos dernières offres d’emploi


Commentaires (0)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Top