Logo SilkHhom

Adopter le télétravail : Pourquoi c’est une bonne idée ?

Posté le 19 Juin 2018 dans Weekly Jobs par

De plus en plus présent au sein des entreprises, le télétravail consiste, pour l’employeur, à autoriser le salarié de manière temporaire ou permanente à travailler en dehors des locaux de l’entreprise. Le plus souvent, le salarié travaille depuis son domicile, mais il peut également opter pour un lieu qu’il affectionne tout particulièrement : un café, une bibliothèque, ou encore un espace de coworking. Selon les contrats et les pratiques des entreprises, il peut être amené à utiliser des moyens de communications bien définis et peut se rendre dans les locaux de l’entreprise à une fréquence régulière ou occassionnelle. Dans cet article, vous en saurez un peu plus sur les bénéfices du télétravail mais aussi sur l’efficacité générée auprès de certaines sociétés l’ayant déjà adopté.

Quelques chiffres qui illustrent les bénéfices du télétravail

  • 16,2% de télétravailleurs en France
  • 74% d’entre eux évoquent des conséquences positives sur leur qualité de vie
  • 68% d’entre eux évoquent des conséquences positives sur leurs conditions au travail
  • 65% d’entre eux évoquent des conséquences positives sur leur efficacité au travail
  • 60% des entreprises ayant économisé sur le télétravail ont constaté des gains de productivité

Pourquoi certaines entreprises ont adopté le télétravail ?

Une des forces d’une entreprise est généralement d’avoir un turnover faible et de ce fait, de fidéliser ses collaborateurs, pour que ces derniers s’épanouïssent dans le temps auprès de l’entreprise. Dans ce contexte, le télétravail peut constituer une piste intéressante à explorer. En effet, le télétravail apporte très souvent plus de flexibilité, une meilleure rationalisation des coûts mais aussi une productivité optimisé. Ceci est vrai dans le cas où l’entreprise a su combler les difficultés liés au télétravail, à savoir la gestion d’une nouvelle organisation du travail, l’équipement informatique, la sécurisation des accès distants et la protection des données… Mais souvent, les sociétés qui ont opté pour le télétravail parviennent très bien à résoudre ces difficultés. Pour certaines, le bien-être des salariés n’est pas le seul bénéfice attendu par le télétravail. À titre d’exemple, certaines entreprises voient dans le télétravail un moyen subtil de faire croître leurs effectifs, sans pour autant avoir à augmenter la capacité d’accueil de leurs locaux. De plus, en cas de grèves des transports, de chute de neige ou autres, le télétravail permet de garantir l’activité des salariés.

adopter-le-teletravailFaire face au prix de l’immobilier

Le télétravail apporte bien évidemment une amélioration sur ce point, puisque vos salariés travaillent depuis chez eux. Cela permet donc de faire face au prix élévé de l’immobilier dans les grandes villes et donc de rationaliser les surfaces à disposition des entreprises. Renaud Gili, DRH de l’entreprise Industrielle Omya a été confronté à cette problématique en 2012. Afin de rationaliser les coûts, l’entreprise a décidé de renoncer à son siège parisien et de le rapatrier dans l’un de ses sites de production à Chalons-en-Champagne. « Il paraissait difficile de contraindre les collaborateurs du siège à déménager en Champagne, indique le DRH. C’est pourquoi nous avons proposé la mise en place du télétravail aux équipes managériales et RH ». Aujourd’hui avec le télétravail, Omya a rationalisé sa politique immobilière et généré des économies d’échelle importantes.

faire-face-prix-immobilierFavoriser l’équilibre vie professionnelle & vie familiale

C’est le cas de l’entreprise Babilou, acteur majeur des crèches privées en Europe, et premier groupe de crèches d’entreprises et de collectivité en France. Chez Babiliou, 80 des 280 collaborateurs du siège social exercent en télétravail, soit 28,5% des effectifs, et tous sont à l’origine de la demande de télétravail. Dans ce cas ci, le télétravail est un confort supplémentaire proposé aux collaborateurs qui le désirent, entre une demi-journée et une journée par semaine.

equilibre-vie-privee-professionnelRéduire les déplacements et la fatigue des collaborateurs

La Direction des marchés Entreprises de Bouygues Telecom revendique 950 collaborateurs et dès 2011, l’entreprise a lancé des projets pilotes pour évaluer le télétravail. Elle compte aujourd’hui environ 20% des effectifs qui ont opté pour le télétravail. L’idée est ici de réduire le stress des employés lié aux transports, mais aussi d’offrir plus de flexibilité aux équipes. Des équipes moins fatigués et moins stressés sont davantage à l’écoute des clients, tout en étant plus efficaces et plus concentrées. Tout cela se traduit au final, par une meilleure fidélisation et des volumes d’affaires en hausse.

reduire-deplacements-transportsRéduire l’absentéisme et limiter le turnover

C’est également un aspect positif du télétravail : l’absence ne cause plus de désorganisation. Si un collaborateur doit rester chez lui pour des raisons personnelles (pannes de véhicule, enfant malade, etc…) il reste opérationnel au travail. C’est un avantage pour l’employé comme pour l’employeur, et cela permet de réfleter une relation de confiance entre les deux parties. Cette confiance permet indirectement d’obtenir des collaborateurs plus fidèles et donc d’économiser sur d’éventuelles campagnes de recrutement. Spécialisée dans le marketing et la communication, l’entreprise Aressy a développé un télétravail “à la carte” susceptible de concerner 15 à 20% des effectifs de manière ponctuelle ou permanente selon les postes concernés. Résultats : un respect des rythmes de chacun, une efficacité optimale, des collaborateurs heureux.

reduire-absenteisme-turnoverSources : Enquête Bouygues BBlog – Le rapport Mettling, remis au Ministère du travail en septembre 2015 – Enquête BVA réalisée
pour le compte de la société de conseil Sémaphores Entreprises (groupe Alpha) publiée en novembre
2015 – Étude Harris Interactive mettait en lumière en 2015 – Étude Ipsos 2014

Consultez nos dernières offres d’emploi





Laissez un commentaire