Menu

21Déc 2016

1073

0

Une clé USB sans aucune limite de stockage : le projet fou de Seed-up, 1ère hacker-house française

seed-up-visuel
Créée en janvier 2016, Seed-Up est la première hacker-house française, située à Fresnes, en banlieue parisienne.

Phénomène directement importé des Etats-Unis, cette startup est pionnière en France de ce fameux concept des logements où vivent et travaillent des développeurs, pour accélérer le processus de création. Ambiance familiale, talent et expertise technique sont au rendez-vous avec en prime des poules dans le jardin.

seedupvisuel

La naissance du projet

Ce sont dix entrepreneurs, âgés de 20 à 27 ans, à la fois développeurs, codeurs, designers, informaticiens mais aussi spécialistes de la communication et d’Internet, qui vivent et travaillent ensemble dans cette villa 3.0 du Val-de-Marne. Beaucoup plus qu’un simple espace de co-working, Seed-up a pour principe qu’il n’y a pas d’âge, ni d’école phare pour être doué. Les compétences priment avant tout. C’est dans cet état d’esprit que Paul Poupet (patron de Seed-Up) et Robin Lambertz (diplômé de l’École 42) se sont rencontrés en 2014 lors d’un hackaton, ces compétitions où les informaticiens développent une idée en 48h. L’idée se poursuit à la bibliothèque de l’École Centrale Paris, en septembre 2015, avec l’aide de Benjamin Poilvé, cofondateur de la startup, pour ensuite officialiser le lancement du projet en levant 20 000 euros par prêts bancaires.

Une nouvelle approche entrepreneuriale

Plusieurs autres étudiants de l’École 42 et de l’École centrale rejoindra ensuite l’équipe, et tous partagent aujourd’hui les mêmes projets au sein de leur hacker-house. Les sources de revenues sont pour le moment issues des commandes de clients (Super U, Intersport…) cherchant à améliorer leur site ou à créer leurs applications. Ces prestations représentent d’ailleurs presque la moitié de leur temps. L’autre moitié est entièrement consacré au développement de projets personnels. Leur objectif est de diminuer progressivement le temps consacré aux commandes clients pour se focaliser entièrement sur leurs projets personnels.

En ce qui concerne l’identité managériale, elle est bien entendue unique : « On s’est débarrassé de tout ce qui nous déplaisait dans l’entreprise, de toutes ces barrières à l’initiative et on a essayé de de créer un véritable espace d’innovation ou chacun se sent impliqué. »
Aucune hiérarchie, chacun propose ses idées et s’exprime librement. L’ambiance y est studieuse et les heures de travail ne se comptent pas. Les projets doivent être rendus à temps et les employés travaillent même le samedi et le dimanche.

seedupvisuel2

Des projets ambitieux

Depuis janvier 2016, plusieurs applications ont vu le jour, dont deux qui se démarquent : Hawker qui transforme le texte d’un journal en données audio, grâce à une voix de synthèse, et BeTheSound, application gratuite permettant de synchroniser tous les appareils audio d’une pièce, qu’il s’agisse d’un ordinateur, d’une vieille enceinte ou d’un téléphone portable. Cette dernière application a d’ailleurs été récompensée par le coup de cœur du jury du Startup Weekend, organisé par l’École polytechnique, et a reçu le prix créateur d’avenir du concours Petit Poucet, un incubateur qui repère les startups prometteuses. Autres applications créées par Seed-Up, Liplo, qui est un dessinateur de bureau en kit permettant l’apprentissage et la création de dessins vectoriels ; ADCV qui est un programme d’optimisation de l’espace publicitaire disposant d’une reconnaissance d’image dans le but d’analyser les meilleurs taux d’attention des publicités auprès du public. Seed-Up recense également Pi Assistant (assistant vocal pour automatiser certains tâches) et Moood (dashboard permettant de visualiser l’impact d’un produit sur les réseaux sociaux). Plus d’informations sur leur site

La Clé USB sans limitation de stockage

Dans quelques semaines, de nombreuses startups françaises vont se réunir au CES de Las Vegas afin de montrer leur dernières nouveautés. Ce salon permet aux projets les plus innovants de rentrer en contact avec les plus grands distributeurs et investisseurs de la place américaine. Au total, c’est près de 3700 exposants de 140 pays et 170 000 participants qui sont attendus à Las Vegas pour découvrir plus de 20 000 innovations. On y attends Seed-Up, qui devrait y annoncer un nouveau projet très impressionnant. En effet, ils auraient réussi à développer une Clé USB qui dispose d’une capacité de mémoire illimitée. On se demande alors comment une telle technologie pourrait éclore mais cela laisse rêveur. Fini, les galères de stockage et les longs transferts Google Drive ou DropBox… Ce projet fou défiant toute logique technologique est donc à suivre de très près… Plus d’informations sur la clé GET MOORE

Sources : Widoobiz, Le Monde, Maddyness, Le Figaro, Les Echos


Pour ne rien manquer de l’actualité Silkhom, suivez-nous sur les réseaux


Commentaires (0)

Top