Menu

02Fév 2017

696

0

Séminaire à l’Alpe d’Huez

Silkhom par Pierre Bonnouvrier
photo team silkhom weekend ski

Pour bien commencer l’année 2017, la team Silkhom est partie en week-end séminaire au Club Med de l’Alpe d’Huez pour réfléchir aux différentes problématiques de l’entreprise. On vous en dit plus.

visuelski

Un départ bien compliqué

Nous étions pourtant bien préparés. Les voitures étaient chargées, les locaux fermés pour le week-end, et le timing semblait alors parfait. Mais non. La durée du trajet, qui normalement est de 2h30, fut ici d’au moins 5 heures. Et non, ce n’est pas la faute de la petite vessie de Maxime, notre consultant de la région PACA. Non, il s’agit en fait des conditions météorologiques qui nous ont causées problème. En effet, en pleine tempête de neige (au niveau du Bourg-d’Oisans pour les connaisseurs), nous avons du mettre les fameuses chaînes, ces nœuds de métal ultra complexes, très souvent sources de conflit dans les couples en vacances (sauf si votre conjoint(e) travaille chez Airbus). En ce qui nous concerne, personne de l’équipe n’a d’expérience chez Airbus. Du coup, il nous a fallu beaucoup de persévérance et de patience pour passer cette étape, qui finalement n’était pas si terrible que ça.

Les chaines sont opérationnelles et nos voitures font alors le même bruit qu’un tank militaire de la guerre froide. La montée fut difficile, non seulement à cause du chaos hivernal qui s’abattait sur nous, mais surtout et par dessus tout, à cause de ce gentil autobus qui roulait à 3km/h en pleine lancée. Ainsi, durant toute la montée, nous avons suivi le périple de ce bus, qui patinait sur place à plusieurs reprises. C’était beau. C’était marrant. Pas sur le moment, à la fin.

busweekendalpe

Un séminaire très utile et productif

Place au sérieux, l’instant travail du week-end est arrivé. Nous avons débriefé sur le bilan de l’année : les chiffres, les parts de marchés, les enquêtes de satisfaction, les retours clients/candidats, les prévisions pour 2017, etc…

Après ce bilan, nous avons constitué des groupes de travail dans le but de réfléchir à 5 thématiques sur le développement future de Silkhom. Digitalisation, nouveaux outils, simplification de process, ou encore perspectives nouvelles ont été abordés par chacun des groupes de travail. Le résultat fut très concluant puisque de très bonnes idées sont ressortis de cette exercice. Quatre bonnes heures après, il était l’heure du goûter. Un goûter de champion, approuvé par Maxime.

Collage_Fotor

De la convivialité

Après tout c’était tout le but de ce petit week-end entre collègues : renforcer la team building en s’amusant et passant de bons moments tous ensemble. Il faut dire que les employés du Club Med se souviendront de nous, de par le caractère très festif qui prenait nos instants miam à l’interminable buffet de la cafétéria. Il faut dire que chanter du Jean-Jacques Goldman pendant le fromage, changer de table comme bon nous semble, ou encore convier les serveurs à boire un verre à notre table (Benjamin, désolé pour ton licenciement) fait partie intégrante de l’esprit Silkhom.

Collage_Fotor2

Le ski, petit bonus du week-end non négligeable


Gif : La cohésion Silkhom à son paroxysme

Évidemment qui dit week-end à la montage dit ski. Une partie de l’équipe a donc fait le choix de glisser sur la neige de bon matin et ce fût une matinée comme on les aime. Aucun problème à signaler, aucunes jambes cassées, que du positif sous un soleil éclatant et un panorama à couper le souffle. Un excellent moment entre collègues, dans la continuité de ce superbe week-end, qui, c’est certain, est passé beaucoup trop vite. Pour ma part, lorsque notre directeur Thomas, m’a dit qu’il fallait retourner à l’hôtel parce qu’il était l’heure de rentrer en terre promise lyonnaise : j’ai eu cette réaction sur la piste. Beaucoup trop triste cette histoire.

IMG_3274_Fotor

team dos ski

 


Pour ne rien manquer de l’actualité Silkhom, suivez-nous sur les réseaux !


Commentaires (0)

Top