Menu

30Juin 2016

767

0

Se rendre attractif grâce à son CV – Leçon 2, Valoriser son profil

bannière valoriser profil cv

Vous avez enfin passé le cap de repenser votre CV en profondeur en travaillant sur sa forme ? Bravo, il est désormais temps de passer à une étape plus corsée : valoriser son profil pour faire mouche à coup sûr auprès des recruteurs ! Plus difficile qu’il n’y parait, cet exercice de synthèse vous demande avant tout de parvenir à montrer à votre futur interlocuteur que votre profil correspond à sa recherche.

Au premier regard, faire ressortir sa personnalité

Conseil numéro 1 : Travaillez votre titre et votre accroche

Un CV est destiné à vous identifier mais surtout à vous différencier ! Ainsi, n’oubliez jamais de titrer votre CV (ex : « Développeur Fullstack ») afin de montrer clairement le type de poste auquel vous aspirez, cela permettra à votre interlocuteur de vous identifier rapidement. Avec ce titre, rajoutez une brève description de votre projet, en 4 lignes maximum, évoquant les mots clés de vos savoir-faire et de votre recherche ! Par exemple :

Anne O’Nyme, développeuse web et mobile.

Spécialiste des technologies Android et iOs, je souhaite m’investir dans le développement de plateformes web dans une structure jeune et innovante. Forte d’une expérience de 4 ans en la matière, je suis à la recherche d’un poste sur le bassin parisien. Disponible immédiatement.

 

En identifiant en quelques instants votre identité comme vos aspirations, votre interlocuteur se plongera plus rapidement dans votre univers, et sera plus aisément guidé à travers vos expériences !

Hiérarchiser et organiser, la clé pour se valoriser

banniere-cv-1Conseil n°2 : Organiser l’information

Puisque ce document destiné aux entreprises est un support de communication, voici une petite leçon de communication !

Dans l’ordre d’apparition des informations, pensez pratique : le plus important en premier ! Vous êtes un junior tout droit sorti de l’école ? Alors vos formations doivent apparaître en premier. Vous êtes un expert dans votre domaine, riche d’années d’expériences ? Alors faites apparaître dans l’ordre chronologique vos postes les plus parlants.

Parmi les rubriques à ne surtout pas oublier, dans leur ordre d’importance : coordonnées et contact, savoir-faire (management ? gestion de projet ?), compétences techniques (logiciels, outils et supports de travail), langues (sans oublier votre langue maternelle !), et loisirs.

Adaptez votre CV aux circonstances

banniere-cv-2Conseil n°3 : Un CV différent pour chaque candidature

Brisons un idée pré-conçue : Envoyer le même CV à toutes les entreprises et à toutes les offres vous mènera droit dans le mur. Tout comme la lettre de motivation, chaque présentation de votre profil se doit d’être réadaptée. Pourquoi ? Car chaque entreprise n’attend pas les mêmes compétences de votre part !

À partir de là, inutile de remplir chacune de vos expériences d’interminables descriptifs de missions n’ayant pas de rapport avec le poste auquel vous briguez aujourd’hui. Pour chaque candidature, reprenez votre CV pour faire apparaître les missions que vous avez pris en charge qui sont en rapport avec ce que vous serez amené à faire ! Vous aurez l’assurance d’intéresser votre interlocuteur potentiel en lui montrant votre valeur ajoutée.

Évacuer les informations peu utiles pour valoriser votre CV

Conseil n°4 : Discernez les mentions utiles des inutiles

Pour parvenir à condenser une vie d’expériences et de formations en une page, il faut aller à l’essentiel. Se débarrasser des informations inutiles, c’est une question de bon sens, tout le monde s’accordera à ce sujet. Pour autant, le consensus s’arrête généralement là : la notion « d’inutile » variant d’un extrême à l’autre selon les personnes, voici un petit rappel des éléments dont vous pouvez légitimement faire abstraction.

Les diplômes inutiles, notamment le brevet des collèges, ne seront qu’une perte d’espace dès lors que vous aurez acquis un diplôme supérieur. Même si vous êtes très fier de votre mention au brevet, ou de votre BAFA, il y a fort à douter qu’ils aient un quelconque impact sur votre recruteur … À moins que vous ne souhaitiez argumenter un point spécifique à ce sujet en entretien (vos compétences en gestion d’équipe ?) et qu’aucune autre de vos expériences ne puisse en attester, vous pourrez très légitimement faire l’impasse sur celui-ci.

Pour autant, ne vous débarrassez pas tout ce qui compose votre personnalité : les loisirs peuvent faire la différence ! Vous avez des certifications en natation ou en ski ? Vous êtes champion local de courses automobiles ? Passionné de sport, de football, de musique, d’art, et avez des projets parallèles à votre travail ? Renseignez le dans votre CV ! Si ces éléments ne comptent que de manière secondaire pour votre carrière, ils peuvent attiser toute la curiosité de vos futurs collègues, qui auront envie de vous connaître. Si votre interlocuteur a souhaite discuter de vos passions en commun en entretien, briser la glace sera d’autant plus efficace pour vous, alors n’hésitez pas.

Vous savez désormais exactement quoi mettre dans votre CV ! Rendez-vous au prochain article pour obtenir des astuces de rédaction, qui permettront à votre profil de vous différencier avec brio.

Commentaires (0)

Top