Menu

26Juil 2016

1561

0

Lettre de motivation : Retenir l’attention à coup sûr !

bannière lettre de motivation article

La lettre de motivation est un art complexe à maîtriser : en effet, tous vos interlocuteurs ne seront pas sensibles au même discours ! Si quelques fondamentaux ne sont bien évidemment pas à oublier (comme les règles de mise en forme), l’objectif ne sera pas seulement d’intéresser, mais surtout de marquer l’esprit de votre recruteur. La lettre est donc avant tout destinée à convaincre. Pour cela, faisons un petit tour des points incontournables de toute lettre réussie.

Soigner l’accroche de sa lettre

On ne le répétera jamais assez : retenir une candidature est une question de quelques dizaines de secondes, il faut donc être accrocheur ! Pour cela, dès les premières lignes, il vous faudra retenir l’attention de votre recruteur, afin que ce dernier souhaite continuer sa lecture, puis vous rencontrer.

Pour cela, bannissez les tournures types, ennuyeuses, récurrentes et descriptives, parmi lesquelles « actuellement en recherche d’emploi … », ou encore « je vous écris pour postuler à … ». De bien meilleures accroches existent, et ne manqueront pas de vous différencier. Mais lesquelles ?

Les plus efficaces seront la plupart du temps celles parvenant à saisir rapidement l’intérêt de l’interlocuteur. Par exemple, « Madame, Monsieur, Votre entreprise recherche aujourd’hui un ingénieur conception mécanique prêt à collaborer avec vous sur un projet européen. Titulaire d’un Master Ingénierie Mécanique et fort de 10 ans d’expériences professionnelles en la matière, mes compétences correspondent au profil que vous recherchez. »

D’autres approches plus décalées peuvent exister : l’humour peut-être faire mouche selon la culture d’entreprise (« Rassurez-vous, je suis un geek mais j’apprécie le contact humain »), le discours commercial aussi (« Si vous recherchez un ingénieur fort de 15 ans d’expérience et passionné par les nouvelles technologies, je suis votre homme ! »). Toutes ces pistes de réflexion seront toujours à modérer en fonction de la société où vous postulez, et de sa culture.

N’oubliez pas pour autant d’insérer dans cette accroche les informations indispensables : le poste auquel vous candidatez, et vos dates de disponibilité.

Une structure simple pour un style clair, direct et épuré

lettre-motivation-articleTrès (trop) souvent, la lettre de motivation donne lieu à de grands paragraphes argumentés, sans réel ordre ou structure, pouvant très vite désorienter (ou ennuyer) votre recruteur. Pour remédier à ce problème, structurez votre argumentaire, afin de rendre simple la lecture de votre lettre de motivation.

Vous entendrez souvent parler de la formule type « vous-moi-nous » (ou même « moi-vous-nous »), précédée d’une phrase d’introduction. Toujours efficace, ce plan d’attaque vous permet de successivement présenter ce que vous connaissez de l’entreprise et ses attentes sur votre poste, vos points forts par rapport à ces attentes, puis les facteurs de compatibilité vous amenant à collaborer. En gros, « ce que l’entreprise est et recherche », « mes forces et expériences par rapports à vos attentes » (où l’on se vend), et « notre potentiel projet commun ».

Pour autant, ce plan n’est pas universel, et peut/doit être adapté selon votre interlocuteur et le poste auquel vous candidatez. Vous êtes développeur PHP et allez vous adresser à un lead developer spécialiste ? N’hésitez pas à expliquer (avec votre langage technique) vos savoir-faire en la matière. Au contraire, si vous vous adressez à un RH, permettez vous de diluer ce langage technique, en lui préférant les grands objectifs que vous avez pu atteindre grâce à vos savoir-faire.

Adapter son discours selon la lettre de motivation

Maintenant que la structure a été préparée, aiguisez votre argumentaire !

En réponse aux attentes de votre interlocuteur précisées dans l’annonces, mettez en avant les compétences et qualités leur répondant. Envisagez donc la lettre de motivation comme une réponse aux missions présentées, en reprenant les grandes lignes directrices de ces dernières, et vos atouts par rapport à celles-ci. Comme en entretien, chaque force que vous présenterez devra donc être illustrée d’un exemple.

Par exemple :

En collaborant avec l’entreprise x, j’ai pu créer des applications mobiles front-end, notamment en utilisant les frameworks x et y. Je pourrai mettre cette aptitude au service de votre projet, afin de vous aider à développer vos services.

Synthétiser son parcours et ses expériences pour être pertinent

Vous l’aurez compris, l’enjeu de la lettre est donc d’argumenter sur la pertinence de votre profil en accord avec la recherche de l’entreprise !

Il vous faudra donc être synthétique, en choissant judicieusement les expériences professionnelles à présenter, et les compétences clés acquises lors de chacune d’elles, répondant aux besoins du poste. Reprenez donc l’annonce, et faites au brouillon un listing point par point de vos compétences par rapport à la recherche, puis la façon dont vous les avez acquises.

Il ne vous restera ainsi qu’à présenter de manière logique et fluide votre parcours à la lumière de vos « compétences réponses ». Vous aurez ainsi l’assurance d’être pertinent !

Un petit listing des erreurs communes à ne pas commettre dans sa lettre de motivation

lettre-motivation-article-2Si les grands principes que nous vous proposons sont bien entendu à recommander, certaines tournures et erreurs communes sont aussi à éviter. Ci-dessous, quelques erreurs récurrentes et potentiellement éliminatoires :

Les erreurs de français (orthographe, grammaire, syntaxe) : C’est non. La relecture est indispensable !
Écrire une trop longue lettre : Votre contact ne lira pas attentivement toute la lettre : optez pour des mots clés à faire ressortir.
Faire une « lettre type » : On le répète, l’intérêt d’une lettre n’est pas de montrer que vous savez bien écrire (même si cela rentre en compte), mais d’argumenter. Un même discours adapté à tout le monde n’intéressera, au final, personne.
Faire une redite du CV : La lettre de motivation n’est là pour répéter mais compléter le CV.
Ne pas montrer que vous êtes motivé : Vous avez mis en avant vos forces par rapport à la recherche de l’entreprise, mais avez-vous vraiment exprimé votre motivation ? … Vous n’êtes pas certain(e) ? … Pourtant, c’est dans le nom ! 🙂
Oublier de préciser vos coordonnées : Difficile d’être recontacté si vos coordonnées ne figurent pas ! Alors, précisez sur chaque document a minima votre mail et numéro.

Et oui, tout comme le CV, la lettre de motivation est un exercice périlleux, où les règles restent toujours la même : parvenir à attirer l’attention et l’intérêt de votre interlocuteur, et le convaincre. À vous de jouer ! 😉

Commentaires (0)

Top