Menu

09Août 2017

512

0

Créer de la lumière à partir des plantes : l’idée brillante de Living Light

Living Light Cover

Imaginez un concept de lampe à arroser régulièrement ou encore d’allumer une « plante de chevet » ! C’est le pari de la start-up néerlandaise Living Light qui est parvenue à puiser de la lumière des plantes.


Une idée verte prometteuse

C’est une grande tendance actuelle que d’innover et de repenser les usages de la nature au sein des smart cities. Ainsi, la robotique et l’automatisme appuient de plus en plus l’alliance entre urbanisation et écologie dans nos villes et c’est dans ce contexte que Ermi van Oers, designer néerlandais, a lancé le projet Living Light. Son idée est simple : utiliser le processus de photosynthèse d’une plante pour alimenter une lampe. Il a mis en évidence que pendant la photosynthèse des bactéries génèrent des électrons et des protons dans le sol, et que ces derniers peuvent être utilisés comme une batterie traditionnelle. Il explique que plus la plante est saine, plus elle produira de l’énergie.

Comment cela fonctionne ?

Le système de Living Light
Le système de Living Light

L’énergie dégagée par la plante est encore minime mais le processus développé sur une plus grande échelle permettrait d’augmenter la production électrique pour faire fonctionner durablement smartphones, WIFI et même routes connectées. Actuellement, la Living Light peut produire jusqu’à 0,1 mW, ce qui n’est pas encore suffisant pour éclairer toute une pièce, mais cela suffit pour faire fonctionner une lampe de chevet. Le système a été intégré à un module sphérique en verre où pousse une plante et intègre une lampe de chevet qui s’allume en touchant la paroi.

Le système de Living Light
Le système de Living Light

L’ambition de la startup est d’entrer sur le marché d’ici le début de l’année 2018, après avoir finaliser le prototype. Un rapprochement avec la startup Plante-e est en cours, afin d’augmenter cette production électrique, avec l’espoir de pouvoir alimenter toute une maison grâce à des plantes. Ainsi, coupler cette technologie avec l’apport de l’énergie solaire, pourrait permettre de faire émerger de nouveaux foyers énergétiques, qui seront peut-être les logements eco-friendly de demain.

Living Light3Sources : The Next Web, l’Atelier BNP Paribas, Nouvel Obs

Commentaires (0)

Top UA-103837192-1