Menu

13Jan 2017

954

0

Les 5 innovations majeures qui vont changer notre vie selon IBM

Zoom On par Pierre Bonnouvrier
sans-titre-2

Comme chaque année IBM a dévoilé sa liste des 5 innovations majeurs qui sont susceptibles de changer nos vies d’ici à 2022. Ces prédictions reposent sur l’intelligence artificielle (IA), l’informatique photonique, l’analyse de bio-particules et le traitement des « big data » qui vont toucher les domaines de la santé, de l’environnement, des transports et de l’agriculture. Selon IBM, ces innovations majeurs ont le potentiel de changer d’ici à cinq ans la façon dont les gens travaillent, vivent et interagissent.

visuel-ibmRétrospective sur les prédictions d’IBM en 2011 pour 2016

L’exercice n’est pas nouveau pour IBM qui, en 2011 déjà,  s’est amusé à prédire les 5 innovations majeurs pour 2016. Selon eux, la première innovation majeure est la capacité à produire notre propre énergie. En effet en 2016, « tout ce qui bouge a la capacité de créer de l’énergie : vos chaussures, votre vélo et même l’eau qui coule dans les tuyaux de votre maison ». IBM a alors imaginé que nous aurions des petites batteries sur différents objets du quotidien, comme nos vélos par exemple, qui capteraient l’énergie créée, comme avec une dynamo. L’énergie récupérée serait alors utilisée pour alimenter notre maison.

Une première prédiction qui ne s’est donc pas avérée vraie, contrairement aux quatre autres qui ont vu plus juste comme par exemple la fin des mots de passe, la faculté de lire dans les pensées, une augmentation très forte des utilisateurs mobiles, et la fin des spams grâce à l’intelligence artificielle. IBM avait parié sur l’utilisation de la voix et de la rétine pour remplacer les mots de passe alors qu’il s’agirait plutôt des doigts (Touch ID Apple) . En ce qui concerne la faculté de lire dans les pensées, elle est bien entendue pas encore répandu mais IBM ne sait pas vraiment trompé puisque beaucoup de chercheurs ont réussi à contrôler un animal par la pensée ou encore à faire interagir plusieurs personnes par télépathie (via un ordinateur interposé).

Finalement, le pourcentage de réussite des prédictions d’IBM pour 2016 semblent être très bon. Il est donc aujourd’hui pertinent de s’intéresser à celle de 2022.

Pour 2022, les machines connaîtront notre santé en nous écoutant

Selon IBM, l’IA sera tellement développée dans cinq ans qu’elle sera apte à lire dans nos paroles et nos écrits mais aussi d’analyser notre façon de nous exprimer, nos intonations. Ainsi les ordinateurs seront à même de détecter les signes de maladies mentales ou neurodégénératives. Associés aux autres techniques modernes, IBM prévoit donc l’émergence d’une solution révolutionnaire de discernement des problèmes de santé.

ibm-5Une vision de super-héros

Voir l’invisible, à travers le brouillard ou la pluie, pouvoir détecter du verglas sur la route, analyser un médicament… C’est la prédiction d’IBM qui estime qu’en 2022, les appareils permettant de voir des choses invisibles à l’œil nu (caméras, télescopes et autres appareils médiaux) seront portables, peu coûteux et généralisés. Ils seront alors présents dans nos voiture, dans nos smartphones ou nos lunettes pour nous permettre de nous avertir d’un danger sur la route, ou encore de connaître les valeurs nutritives d’un repas.

ibm-visuelLa macroscopie permettra de mieux comprendre la Terre

À l’inverse du microscope, la macroscopie permet de discerner et d’assembler des éléments divers complexes. Le macroscope permet alors de rassembler toutes les données complexes pour les analyser. Selon IBM, l’internet des objets (IoT) engendre une masse de données non structurées et c’est grâce au macroscope que l’on pourra alors réaliser ce travail d’analyse et de mise en forme des big data, grâce à un ensemble d’algorithmes automatisés et de logiciels, constituant le macroscope. IBM prédit que l’agriculture sera un des champs d’application premier des macroscopes puisque cela permettra de gagner en efficacité grâce aux analyses de données fournies par des capteurs environnementaux et des données climatiques. Avoir accès à des nouvelles informations pour améliorer ses techniques de travail et économiser en ressources, tel est le but de la macroscopie selon IBM.

ibm-4Des laboratoires d’analyses médicales à domicile à partir d’une goutte de sang

Non seulement IBM prédit qu’il suffira d’une goutte de sang pour obtenir un bilan complet de sa santé mais le laboratoire en charge de l’analyse sera en plus minuscule et pourra être utilisé par chacun à domicile. Ce serait alors l’arrivée des « laboratoires sur puce », concept au cœur de nombreuses recherches depuis vingt ans, qui consisteraient à réaliser des « analyses biochimiques à partir d’une seule goutte de liquide », précise le CNRS. L’avantage serait de pouvoir réaliser des milliers de mesures différentes à partir d’un seul et même échantillon. Le tout à partir d’un petit objet tenant dans la main.

visuel-article-ibm-2La pollution sera détectable instantanément

Dans la même dynamique que l’émergence et l’abondance des microscopes permettant de voir l’invisible, IBM prévoit alors de pouvoir détecter beaucoup plus rapidement les fuites toxiques, avant qu’elles ne deviennent problématiques. Des capteurs minuscules, connectées tous ensemble, permettront alors de détecter les fuites de gaz en quelques minutes seulement. Selon IBM, ces technologies seront tellement abordables en 2022, qu’elles pourront facilement être intégrés à grande échelle près des puits d’extraction de gaz naturel, le long des pipelines ou des sites de stockage.

ibm-3Sources : IBM Research / Futura Sciences / L’ADN / Huffington Post 


Pour ne rien manquer de l’actualité Silkhom, suivez-nous sur les réseaux !


Commentaires (0)

Top UA-103837192-1